Qu’est-ce que le MIDI ? Guide pour débutant sur l’outil le plus puissant de la musique

Pour de meilleurs résultats, utilise le MIDI…

En musique, il existe de nombreux thèmes assez complexes. Certains d’entre eux ne nécessitent pas d’explication car ils ne sont pas essentiels pour ce que tu fais.
Si tu fais de l’EDM (Electronic Dance Music), pas la peine d’apprendre à accorder un banjo par exemple.
Mais certains outils de la production musicale sont essentiels à TOUS les producteurs.

Comme le MIDI par exemple.

C’est un outil polyvalent qui te permet d’en faire énormément en studio.

Un contrôleur MIDI se transforme en n’importe quel instrument à partir des plugins VST. Les possibilités d’édition sont immenses et il transforme ton studio entier en une véritable usine musicale petite mais bien très efficace. Et ce n’est qu’une poignée de ses avantages…

Mais c’est un vaste sujet avec beaucoup de choses à apprendre. Pour tirer le meilleur parti du MIDI, tu dois savoir ce que cela signifie, comment il fonctionne et comment l’utiliser. Pour être honnête, je suis moi-même novice dans l’utilisation MIDI. Car il y a toujours à apprendre.

Mais je vais partager quelques concepts clés qui m’ont aidé à comprendre quand j’ai débuté.

Ce guide MIDI te donnera tout ce dont tu as besoin pour qu’il devienne un outil puissant dans ton processus de création, des connexions MIDI de base, à l’utilisation du MIDI pour enfin produire une composition complète.

Si tu utilises déjà le MIDI, tu trouveras peut-être quand même quelques bons conseils pour améliorer ton utilisation actuelle.

Alors, commençons !

Qu’est-ce que le MIDI?

Le MIDI est l’abréviation de Musical Instrument Digital Interface. C’est une langue qui permet aux ordinateurs, aux instruments de musique et à d’autres matériels de communiquer. Le protocole MIDI inclut l’interface, la langue dans laquelle les données MIDI sont transmises et les connexions nécessaires pour communiquer entre le matériel.

Qui a inventé le MIDI?

Le MIDI a été développé au début des années 80 pour normaliser la communication entre les matériels de musique informatisés.

Le fondateur de Roland Ikutaro Kakehashi a proposé l’idée d’un langage d’instrument standard aux autres grands fabricants, y compris Oberheim, Dave Smith Instruments et Moog, en 1981.

Au fil des années, des représentants de tous les principaux fabricants ont travaillé ensemble pour créer, modifier et perfectionner le MIDI.

what-is-midi_out-in

Le MIDI standard a été dévoilé en 1982. Kakehashi et Dave Smith ont même reçu en 2013 le Technical Grammy Award pour leurs rôles clés dans le développement du MIDI.

Toutes ces compagnies ont mis leurs intérêts personnels de côté pour notre bien à tous. Le MIDI est donc le résultat prodigieux et sert encore de base pour des tonnes de musiques aujourd’hui.

Plutôt cool de voir ce dont on est capable lorsque l’on s’y met tous ensemble.

Maintenant que tu connais un peu l’histoire du MIDI, passons au plus concret…

NOTES ET ÉVÉNEMENTS MIDI

Lorsque tu utilises un instrument MIDI, chaque fois que tu appuies sur une touche, une note MIDI est créée (parfois appelée événement MIDI).

Chaque événement MIDI contient des instructions qui déterminent:

  • La touche ON et OFF : Lorsque la touche est pressée/relâchée
  • Les pitches ou notes jouées
  • La vélocité : à quelle vitesse et à quel moment la touche est enfoncée
  • L’aftertouch: la pression exercée sur la touche
  • Le tempo (ou BPM)
  • Le panning : réglage de la distribution panoramique dans l’espace stéréo ou multi canaux.
  • Les modulations
  • Le volume

MIDI transmet également des données d’horloge MIDI pour permettre une synchronisation parfaite entre 2 instruments et même plus.

Les données d’horloge MIDI sont dépendantes du tempo du périphérique principal qui est généralement un séquenceur. Ainsi, si tu changes ton tempo général, le MIDI veille à ce que toute ta configuration reste synchronisée. C’est comme un petit leader numérique qui commande toutes tes machines !

SÉQUENCEURS MIDI

La configuration MIDI la plus courante est d’utiliser un séquenceur comme hub principal. Les séquenceurs sont utilisés pour enregistrer, éditer, envoyer et lire les données MIDI qui composent ton projet. Ils peuvent être matériels comme un Akai MPC ou une station de son, ou un ordinateur exécutant un séquenceur DAW ou un autre programme de séquençage.

Le séquenceur est l’axe principal de ta composition. Il envoie des instructions à toutes les différentes parties de ton installation, enregistre tes performances, et conserve la trace de tes arrangements globaux. C’est le langage MIDI qui rend tout ça possible.

QU’EST-CE QUE LE MIDI N’EST PAS?

Parce que c’est une erreur très commune, il faut comprendre que le MIDI ne transmet PAS un signal audio réel.

Le MIDI est un langage virtuel qui transmet des messages aux machines pour qu’elles puissent parler.

Les séquenceurs enregistrent les données transmises via MIDI mais ils n’en font pas un signal audio réel représenté sous forme d’onde. C’est pourquoi une séquence MIDI apparaît toujours sous forme de petits rectangles.

what-is-midi_700x340-pianorollb

C’est ce qui rend le MIDI si bénéfique. Les données MIDI sont compactes, modifiables et faciles à déplacer. Pense que les notes MIDI que tu enregistres sont une phrase pour la lecture tes machines. Les notes MIDI ne sont pas des clips audio.

Ainsi, au lieu d’entendre l’enregistrement audio, les notes MIDI que tu enregistres indiquent à ton synthétiseur ou à ta boîte à rythme de déclencher le son où et quand tu le souhaites.

Cela permet l’écoute de nouveaux sons avec les mêmes performances mais de manière simplifiée. Le MIDI te permet de modifier une partition indépendamment du son réel, ce qui signifie que tu n’as pas à enregistrer une nouvelle partition juste pour essayer un nouveau son.

Comme pour un orgue de barbarie, les notes sont perforées sur un carton de dimension standard et peuvent être jouées sur des orgues avec des sonorités différentes. Le MIDI fonctionne de la même manière qu’un carton d’orgue de barbarie mais en version numérique. C’est une comparaison un peu rétro, mais cela permet de comprendre que votre machine est en quelque sorte un orgue de barbarie numérique, sauf qu’il vous permet d’avoir une multitude de sons bien au-delà de celui d’un orgue ☺

C’est à peu près clair? Alors on continue!

Voici comment se connecter et démarrer la configuration MIDI.

DES CONNEXIONS MIDI

Pour tirer le meilleur parti de ta configuration MIDI, tu dois comprendre chaque connexion dans ta configuration MIDI.

La plupart des connexions MIDI sont réalisées à l’aide d’un câble DIN à 5 broches.

Ces câbles audio sont les plus communément appelés câbles MIDI (assez évident, mais très important).

what-is-midi_cables

Alors que la plupart des connexions MIDI utilisent toujours des câbles strictement MIDI, certaines configurations nécessitent uniquement une connexion USB vers USB ou USB vers MIDI en fonction de ton équipement ou de l’interface MIDI.

what-is-midi_usbcables

Pour obtenir les données MIDI de ton installation dans ton DAW, une interface MIDI est souvent nécessaire. Une interface MIDI permet à ton équipement d’envoyer et de recevoir des données MIDI vers et depuis ton meilleur logiciel DAW ou le séquenceur de ton choix.

what-is-midi_interface

Pour en savoir plus sur les interfaces MIDI, clique ici.

MIDI IN, MIDI OUT, MIDI THRU

Passons par chaque type de port MIDI et parlons de ce qu’ils font.

  • MIDI OUT
    Le MIDI OUT transmet des données MIDI d’un périphérique comme un séquenceur ou un synthétiseur vers une autre source. Si tu utilises un DAW ou un séquenceur pour envoyer de l’information au matériel externe, la sortie MIDI OUT de ton séquenceur ira à l’entrée MIDI IN de ce matériel. La sortie MIDI OUT de ton séquenceur ou de ton DAW est généralement utilisée pour ce seul modèle de configuration. Le reste des instruments de ta chaîne utilisera MIDI THRU ou MIDI IN.
  • MIDI IN
    MIDI IN reçoit des données MIDI provenant d’une autre source. Le MIDI IN de ton équipement est utilisé pour recevoir des instructions de ton séquenceur ou d’un autre matériel.
  • MIDI THRU
    MIDI THRU duplique les données provenant du port MIDI IN. Cela te permet de connecter plusieurs périphériques sans avoir besoin de plusieurs ports sur ton séquenceur ou interface MIDI.

MIDI THRU te permet de connecter tous tes équipements avec un séquenceur central. C’est ce qu’on appelle « Daisy Chaining ».

PAS DE THRU? PAS DE PROBLÈME

La plupart des équipements modernes dotés de fonctions MIDI sont livrés avec un port MIDI THRU. Mais certaines unités ne comprennent pas les capacités MIDI THRU.

Un correctif simple consiste à utiliser un séparateur MIDI. Il te donne plusieurs ports THRU, donc pas de “daisy chaining” nécessaire (je vais parler de cela plus qu’en une seconde).

what-is-midi_midithru

Puisque le THRU duplique les informations venant de l’entrée MIDI IN, tu peux envoyer des informations ‘THRU’ aux périphériques suivants.

Ainsi, tout peut être branché et synchronisé sans avoir à connecter en MIDI chaque pièce d’équipement à ton séquenceur. Il ressemble à ceci :

MIDI OUT → MIDI IN → MIDI THRU → MIDI IN → MIDI THRU → MIDI IN

Cette chaîne peut continuer jusqu’à ce que tous tes canaux MIDI soient remplis.

Ce qui nous amène au prochain sujet MIDI important…

LES CANAUX MIDI

Les données MIDI sont transmises sur les canaux MIDI. Cela signifie que tu peux séquencer jusqu’à 16 sons différents d’un instrument. Aussi longtemps qu’ils sont sur des canaux différents.

La plupart des instruments MIDI sont capables de transmettre des données MIDI sur 16 canaux différents. Ce qui semble ne pas être beaucoup.

Mais 16 canaux permettent d’avoir une bonne limite créative. 16 canaux pour envoyer des données MIDI sont plus que suffisants.

16 canaux permettent d’avoir une bonne limite créative.

Astuce : Ne confond pas avec le numéro de ta piste MIDI de ton DAW. Il est facile de mélanger le numéro de piste MIDI avec le canal MIDI.

RÉGLAGE DU CANAL MIDI

Pour communiquer correctement l’un avec l’autre, ton DAW ou séquenceur et ton contrôleur MIDI doivent être réglés sur le même canal MIDI.

Imagine-les comme des talkies walkie, qui, pour communiquer entre eux, doivent être réglés sur le même canal pour entrer en contact !

Chaque séquenceur, contrôleur et instrument possède son propre processus de réglage du canal MIDI. Vérifie donc ton manuel pour les détails.

Les canaux MIDI peuvent être un peu déroutants. Alors laisse-moi t’expliquer.

Imagine que tu veuilles faire une partie de principale « lead » ET une ligne de basse avec le même synthé. Ton DAW ou ton séquenceur MIDI peut enregistrer les notes MIDI de la ligne principale et de la ligne de basse à partir du même synthé à partir du moment ou chaque son est assigné à un canal différent.

Si les canaux sont réglés correctement, la ligne de basse et le lead seront séparés mais complémentaire lorsque tu joueras la composition. Tu peux répéter ce processus pour les 16 canaux possibles et modifier chaque couche de façon indépendante.

Note : ton synthétiseur doit être multitimbral afin de reproduire plusieurs sons.

Ainsi, l’organisation, l’édition et la lecture d’un morceau entier à partir d’un instrument est possible à l’aide de MIDI.

Imagine-les comme des talkies walkie, qui pour communiquer entre eux doivent être réglés sur le même canal pour entrer en contact!

Simplement meilleur?

Maintenant que tu comprends COMMENT brancher le MIDI, découvrons pourquoi c’est une bonne chose.

LES BÉNÉFICES DU MIDI

Je sais ce que tu penses, « pourquoi ne puis-je pas juste connecter les signaux audio de tous mes engins, n’est-ce pas plus facile ? »

La vérité est que l’enregistrement des pistes audio est limité par rapport à ce qu’offre une configuration MIDI.

Le MIDI aide à rendre tes performances meilleures et en un rien de temps.

La vraie puissance du MIDI est qu’il permet l’édition continue des sons et des performances sans avoir besoin de ré-exécuter la pièce.

Tu n’aimes pas le son du piano ? Charge-en un nouveau. Tu veux changer la progression d’accords ? Modifie la séquence MIDI et relance le son. Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont le MIDI profite à ton flux de travail.

En termes simples, le MIDI aide à améliorer tes performances et en un rien de temps.

Examinons quelques configurations MIDI communes et parlons des capacités de chacune d’entre elles.

CONFIGURATIONS MIDI COMMUNES

Contrôleur MIDI et DAW (ordinateur)

what-is-midi_a_usb-cpu_1200x627

C’est le pain et le beurre du studio d’aujourd’hui. C’est la configuration MIDI la plus courante pour une raison – c’est simple, portable, abordable et puissant à la fois.

Ton meilleur DAW et clavier MIDI est tout ce dont tu as besoin pour créer des centaines de morceaux.

Un clavier MIDI couplé à ton DAW te donne accès à des outils de création infinis. Avec l’aide de plugins VST, cette configuration transforme ton contrôleur MIDI en ce que tu veux tels que : des millions de synthés différents, des boîtes à rythmes, des guitares, des flûtes, des cornemuses, ou presque tout ce que tu peux imaginer.

C’est la configuration MIDI la plus courante pour une raison – c’est simple, portable, abordable et puissant à la fois.

La puissance de cette configuration simple et abordable vient de l’attribution de paramètres dans ton DAW. Le contrôleur MIDI peut contrôler n’importe quel plugin VST que tu chargeras.

Le piano roll du DAW te permet d’éditer des séquences et de composer avec l’aide du contrôleur pour jouer tes parties musicales.

what-is-midi_700x340-pianoroll

De plus, de nombreux contrôleurs MIDI sont livrés avec des boutons, des pads et des curseurs qui peuvent être assignés à ton DAW.

Cette configuration est légère et intuitive pour composer tous les genres de musiques via MIDI. Ainsi, la production musicale devient encore plus accessible, ce jumelage devient une des installations de studio les plus communes et performantes.

ORDINATEUR, INTERFACE MIDI ET SYNTHÉTISEURS

what-is-midi_b_cpu-midi_1200x627

Cette configuration est un peu plus complexe qu’un contrôleur MIDI classique et une configuration DAW.

Le principal avantage de cette configuration est le son analogique complet qu’il donne tout en étant capable de séquencer, éditer et organiser directement à partir de votre DAW.

La richesse analogique du matériel, couplée avec les capacités d’échantillonnage, de séquençage et d’agencement de ton DAW, sera une configuration studio parfaite et polyvalente.

Mais bien sûr, rien de tout cela ne serait possible sans le MIDI. Dans ce cas, ton DAW agit comme un axe central pour l’envoi et le séquençage de toutes les informations MIDI.

À l’aide du piano roll de ton DAW, chaque unité matérielle peut être invitée à lire une séquence de notes spécifique sur tous les canaux MIDI possibles.

Pas mal pour quelques accords!

SÉQUENCEUR, DRUM MACHINE ET SYNTHÉTISEUR

what-is-midi_c_midi-midi_1200x627

Toutes les configurations MIDI ne doivent pas être centrées sur l’ordinateur.

Parfois, sortir de la boîte est la meilleure façon de garder tes productions intéressantes. Les DAWs sont des alliés puissants dans la production musicale. Mais toutes les options peuvent devenir un peu étranges.

Avoir une configuration basée sur le matériel est un excellent moyen de peaufiner ton son. Et le MIDI est la clé de la synchronisation.

Dans l’exemple ci-dessus, le hub de l’installation est un studio de production musicale Yamaha RS7000. C’est un échantillonneur et un séquenceur similaire à la famille AKAI MPC. Il dispose de capacités d’échantillonnage complet, te permettant de charger et de couper des échantillons ou de ré-échantillonner ses propres sons internes.

Toutes les configurations MIDI ne doivent pas être centrées sur l’ordinateur.

Mais la vraie puissance de la RS7000 est le séquenceur. Avec l’aide du langage MIDI, le RS7000 est capable de déclencher, de commander, de séquencer et d’envoyer des événements MIDI à chaque unité dans la configuration.

Tout est possible avec le diviseur MIDI (petite boîte noire au milieu du diagramme) que j’ai évoqué un peu plus avant.

Grâce aux connexions MIDI, le RS7000 offre de jouer en temps réel (en direct!), la grille et le séquençage d’étapes (éditer des performances pendant que la lecture est arrêtée) pour chaque instrument de la chaîne.

Une fois que les instruments sont séquencés, des samples – comme un break de batterie ou une boucle hachée – peuvent être ajoutés à la piste via la RS7000. Il s’agit d’un tout autour de la configuration polyvalente et puissante qui exploite tous les avantages du MIDI sans avoir besoin d’un ordinateur ou d’un logiciel DAW comme hub.

MIDI N’EST JAMAIS MIDI-OCRE

Maintenant que tu connais la puissance du MIDI, essaie-le dans ton propre studio.

Le MIDI te donne accès à tous les sons que tu peux avoir besoin sur une piste et toute la puissance d’édition dont tu as besoin pour rendre ton flux de travail rapide et sans couture.

C’est un sujet compliqué et chaque installation fonctionne différemment. Si tu as des problèmes, n’hésite pas à prendre contact ! Je serais heureux de répondre à toutes les questions que tu pourrais avoir au sujet de ta propre configuration.

Parce que MIDI n’est jamais MIDI-ocre !

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *